Définition de Laravel : un framework web open-source en PHP
Lun - Ven 08:30-19:00
contact(@)pappleweb.com Appelez-nous ! 04 58 10 14 58
Lun - Ven 08:30-19:00
contact(@)pappleweb.com Appelez-nous ! 04 58 10 14 58

Définition de LARAVEL

Comme dans la majorité des secteurs professionnels, en programmation également de nouveaux outils voient le jour pour faciliter diverses tâches. Ces outils permettent aussi bien d’atteindre des résultats beaucoup plus efficients. Ainsi, LARAVEL est un Framework du langage de programmation PHP. Créé par Taylor Otwel, ce framework regroupe les meilleures librairies utiles pour créer un site web. En outre, l’excellent framework laravel intègre aussi bien d’autres fonctionnalités exclusives. C’est notamment le cas de son moteur de template Blade.

Si la version 4 de Laravel est très populaire, nous présenterons plutôt la version 5.4 de ce large outil de programmation, même si aujourd’hui, les dernières versions de Laravel sont aux alentours de la 7.x. Pour commencer, nous aborderons les fonctionnalités relatives à la logique d’une application web. Ensuite, il s’agira d’évoquer l’expérience du stockage des données. Pour finir, vous découvrez les prérequis et les procédés d’installation de cette technologie.

Les principales fonctionnalités front et back de Laravel

Laravel fonctionne avec son propre système de template blade. Ainsi, il possède des vues qui ont l’extension blade.php et dans lesquelles il est possible d’afficher le contenu des variables PHP. Par ailleurs, il est indispensable de mentionner que Laravel adopte une architecture en MVC pour modèle vue contrôleur. Ce framework peut générer des formulaires et créer des layouts. En effet, ces layouts sont des modèles de base pour les pages html. Avec Blade, vous pourrez aisément vous servir de différentes instructions notamment des instructions conditionnelles et itératives. Elles sont d’une grande efficacité dans la gestion du code.

Par ailleurs, par son fonctionnement, Laravel offre bien une grande sécurité. Entre autres, les formulaires créés génèrent des tokens qui empêchent les attaques CSRF. En effet, les Cross-Site Request Forgery sont des attaques consistant à contourner l’authentification d’un site afin d’effectuer des actions malveillantes pouvant être envoyées par un formulaire. En outre, le framework Laravel dispose d’un système de routage qui est compatible avec toutes les méthodes http.

D’ailleurs, ce système est bien similaire de celui de node.js. En ce qui concerne les mots de passe, les fonctionnalités y sont tout aussi nombreuses. En effet, il est possible de vérifier la longueur et la complexité des mots de passe. Laravel permet également le hachage des mots de passe avant de les conserver dans une base de données. Aussi, elle met à disposition un système de récupération de mot de passe.

Trouver davantage de fonctionnalités avec Laravel

Laravel intègre de nombreuses autres fonctionnalités d’une grande efficacité dont plusieurs proviennent de frameworks connus (ex: Symfony). En effet, elles permettent de gagner du temps et de concevoir une application web avec d’excellentes caractéristiques. Entre autres, vous disposez d’un système d’authentification fluide et complet. Avec la commande « php artisan make :auth » notamment, vous créez toutes les routes et toutes les classes nécessaires à l’authentification.

Aussi, avec le package Socialite, il est possible de gérer l’authentification via un réseau social, GitHub ou encore BitBucket. Pour l’envoi des mails avec Laravel, vous pouvez vous servir de l’excellent package SwiftMailer de Symfony. D’un autre côté, le package laravel-echo-server se sert d’un serveur node.js pour offrir une excellente expérience des WebSockets.

Quelles options relatives à la base de données ?

Pour la gestion d’une application php et pour tout autre type d’application, la communication avec la base de données est capitale. Ainsi, Laravel crée automatiquement une table dans la base de données. Cette dernière sert en effet à enregistrer les informations de migrations des tables. Avec la commande « php artisan », il est possible d’enregistrer des migrations, de pouvoir migrer ou encore de revenir à une version précédente d’une table. En outre, avec cet outil, on peut définir des classes ou « seeder ». Lorsqu’elles sont appelées avec la commande « php artisan db:seed », ces classes vont remplir la base de données avec des données prédéfinies.

D’un autre côté, vous pourrez vous servir de packages utilisant des modèles pour une gestion optimale de la base de données. Chaque instance d’un modèle correspond en effet à une ligne de la table. Par la suite, vous pourrez effectuer différentes actions du CRUD (Create, Read, Update, Delete) pour modifier les informations dans une table de la base de données. Comme SGBD (Système de Gestion de Base de Données), vous aurez le choix entre différents outils.

Il s’agit notamment de la base de données MySQL ou PostGreSQL. Toutefois, Laravel établit aussi bien d’excellentes connexions avec des bases données non relationnelles comme Cassandra ou MongoDB spécialisée dans la gestion de documents. Cassandra est notamment utilisée par Facebook, Netflix ou Twitter. Pour finir, vous pourrez aussi bien faire une belle expérience de Redis.

Les prérequis et le nécessaire pour une installation réussie de Laravel

Si le framework LARAVEL possède d’excellentes fonctionnalités, il faut encore quelques prérequis et une installation afin de s’en servir au mieux. Dans un premier temps, pour se servir de cette technologie, il est essentiel de disposer d’un serveur comme Apache capable de faire tourner l’environnement PHP. Sous Windows notamment vous pourrez vous servir de WAMP, MAMP ou LAMP respectivement sur Windows, Linux et Linux. Avec ces outils, vous profitez de nombreuses intégrations notamment d’extensions.

Les extensions PHP qui y sont présentés sont notamment OpennSSL, PDO, Mbstring, Tokenizer ou encore le xml. En effet, Tokenizer et le XML sont bien obligatoires pour le PHP. En outre, pour installer votre framework, vous devriez vous servir du gestionnaire de dépendances Composer. Dans un terminal, vous n’aurez qu’à entrer deux lignes de commandes pour installer votre framework. Vous pourrez alors profiter de la stabilité du système ou encore faire une mise à jour récurrente. Utilisez laravel à travers de la programmation orientée objet ou POO pour faire d’excellentes réalisations.

Nous utilisons Laravel dans les domaines suivants